Cérémonie de remise des diplômes de missionnaires | 25.03.2018

La Promo 2018 des nouveaux missionnaires reçoit son diplôme des mains du Calife

43 nouveaux diplômés, parmi lesquels 18 Britanniques, 14 Canadiens et 11 Allemands, ont reçu leurs Shahid Degrees(équivalent d’un Master) des mains du cinquième Calife, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad, le 25 mars 2018, lors d’une cérémonie de remise de diplômes conjointe de la Jamia(Ecole spécialisée dans la formation de missionnaires ahmadis) de ces trois pays, dans les locaux de l’Université britannique à Haslemere dans le Surrey. Ces derniers sont désormais inscrits comme missionnaires officiels et imams de la Communauté Ahmadiyya.

Dans son discours qui a suivi la remise des diplômes, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a rappelé aux jeunes imams qu’ils devaient remplir leur promesse de consacrer leurs vies pour l’Islam : « Quel est l’objectif de consacrer votre vie au service de votre foi? C’est de faire tous les efforts possibles pour accomplir la mission du Messie Promis (paix soit sur lui) et ainsi, à chaque moment de votre vie, vous devez vous efforcer d’y parvenir. Rappelez-vous que la mission du Messie Promis (paix soit sur lui) était de raviver les vrais enseignements de l’Islam et d’établir l’Unicité de Dieu Tout-Puissant et de propager le vrai message du Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui) dans le monde entier. »

Le Calife a souligné que la société devenait de plus en plus matérialiste et qu’elle était attirée vers l’athéisme. Il a dit que renverser cette tendance était le grand défi de l’époque pour les jeunes Imams : « Il est de votre devoir de protéger l’humanité en la ramenant vers Dieu Tout-Puissant. C’est le but réel qui sous-tend le fait d’avoir consacré votre vie et pour atteindre ce but suprême, vous devez chercher à réaliser votre potentiel et à utiliser toutes vos facultés et toutes vos capacités. Rappelez-vous, ce n’est pas une tâche facile et vous devrez donc être pleinement déterminés et ne jamais hésiter dans vos efforts. »

Le Calife a dit que les Imams devraient avant tout continuellement développer leur relation personnelle avec Allah le Tout-Puissant : « Le Messie Promis (paix soit sur lui) a déclaré très clairement que nos ambitions ne peuvent être réalisées que par des prières et qu’une personne ne peut prier sincèrement que s’il existe une relation entre elle et Dieu Le Tout-Puissant. Par conséquent, vous devez mener un djihad personnel d’auto-réforme et d’amélioration. »

Le Calife a attiré l’attention des nouveaux diplômés sur l’importance de l’harmonie entre leurs paroles et leurs actions et a déclaré qu’il était essentiel qu’ils pratiquent ce qu’ils prêchent.

Le Calife a mis ce point en exergue en citant le chapitre 61, verset 4 du Saint Coran, qui stipule: « C’est extrêmement odieux aux yeux d’Allah que vous disiez ce que vous ne faites pas. »

Le Calife a déclaré que les Imams avaient le devoir de manifester d’excellentes valeurs morales dans leurs vies personnelles. Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré: « Vous devez montrer un exemple moral élevé dans la manière de traiter les membres de votre famille. Si vous prononcez un discours sur la façon de résoudre les problèmes familiaux et expliquez comment créer une bonne relation entre les conjoints ou avec les enfants, alors que vous n’agissez pas sur ce que vous prêchez, vos paroles seront des paroles creuses, sans valeur et sans impact. Devenir Imam entraîne un lourd fardeau et une lourde responsabilité personnelle. »

Réitérant l’importance de la prière, le Calife a déclaré: « Aujourd’hui, le monde a désespérément besoin de personnes qui ont une relation vivante avec Dieu et qui ressentent de la compassion pour Sa création. Le monde a besoin de gens qui peuvent empêcher l’humanité de tomber plus profondément dans un abîme de matérialisme. Pour cela, nous devons compter sur la puissance de la prière. »

Le Calife a également souligné l’importance de la grâce et de la compassion et a déclaré qu’une partie inhérente de l’Islam était de vouloir le bien pour tous : « Beaucoup de méfaits et de conflits naissent du fait que les gens pensent mal d’autrui. Ainsi, même si les autres pensent mal de vous ou vous traitent mal, vous ne devez pas réagir de la même manière. Au contraire, vous devez souhaiter de bonnes choses à ces personnes et les guider avec sagesse afin qu’elles réalisent leur erreur et comprennent que tout ce qui était dans leur cœur était faux. Cela n’arrivera que si vos cœurs sont remplis d’amour pour les autres. »

Le Calife a prié en guise de conclusion: « Qu’Allah vous permette d’accomplir les objectifs de consacrer votre vie pour l’amour de l’Islam avec ferveur et dévouement. Qu’Allah vous permette de devenir des exemples vivants de ceux qui donnent préséance à leur foi sur toutes les questions mondaines. »

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X