Sermon du : 20.03.2020 prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad

L’avènement du Messie Promis et du Mahdi

Sermon du vendredi 20 mars 2020, prononcé par Sa Sainteté le Calife, Hadrat Mirza Masroor Ahmad, à la mosquée Moubarak à Islamabad. Après le Ta'awudh, le Tashahoud et la Sourate Al-Fatiha, Sa Sainteté le Calife a déclaré :

Dans trois jours, nous serons le 23 mars. Ce fut à cette date que le Messie Promis (a.s.) [commença à] accepter les serments d’allégeance, jetant ainsi les fondations de la Jama’at Ahmadiyya. Ce jour est connu comme la journée du Messie Promis (a.s.) au sein de la Jama’at. L’on y organise des conférences où l’on évoque les déclarations faites par le Messie Promis (a.s.) et le but de son avènement. Même si on est trois jours [avant le 23], étant donné que vendredi prochain il sera trop tard, je vais citer, dans ce cadre, les écrits du Messie Promis (a.s.). Cette année-ci l’on ne pourra pas organiser des rencontres en raison de la pandémie virale dans la plupart des pays et des localités. En sus de mon sermon, on diffusera des émissions sur la [chaîne] MTA à ce sujet. Tous les ahmadis doivent tenter de suivre ces émissions avec leurs enfants.

S’étant asservi au Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), le Messie Promis (a.s.) est venu continuer sa tâche et propager sa religion dans le monde. Il déclare : « J’envoie des salutations sur le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) ; Allah a établi ce mouvement pour sa cause. C’est en résultat de ses faveurs et de ses bénédictions que [je suis] en train de profiter de ces grâces. »

Le Messie Promis (a.s.) ajoute : « Je l’annonce haut et fort : ceci est d’ailleurs ma croyance et ma foi, que sans suivre le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) l’on ne pourra profiter d’aucune faveur spirituelle. »

Le Messie Promis (a.s.) a profité de la faveur spirituelle du Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) et c’est pour cette raison qu’Allah l’a suscité pour la réforme de l’humanité et pour rétablir la gloire de l’islam. En effet, il déclare :

« Dieu m’a suscité pour la réforme de la création. »

Il explique davantage concernant la raison de son avènement. Il déclare : « Je répéterai à profusion la déclaration suivante et je ne me retiendrai pas : je suis celui qui a été suscité au moment opportun pour la réforme de l’humanité afin de restaurer de nouveau la foi dans les cœurs. À l’instar de Jésus, j’ai été suscité après le Kalīmoullāh. Ayant subi de nombreux tourments sous le règne d’Hérode, son âme a été exaltée au Ciel. »

Ensuite le Messie Promis (a.s.) a annoncé que le Messie dont l’avènement avait été prophétisé par le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) est apparu au moment opportun. Il déclare : « Ô mes chers frères ! Ne me rejetez pas. Il était important que je présente ces points à propos desquels vous vous êtes trompés. Si vous suiviez d’ores et déjà la voie de la vertu, mon avènement n’aurait pas été nécessaire. J’ai annoncé que j’ai été suscité comme le fils de Marie pour la réforme de cette Oummah. Je suis arrivé [avec la même mission] que Jésus qui était venu pour la réforme des Juifs. Je suis son reflet car j’ai la même mission et la même tâche que les siennes. Jésus le Messie a libéré les Juifs de nombreuses erreurs et fausses idées, dont celle de leur attente de l'avènement d’Élie, à l’instar des musulmans qui espèrent le retour du Messie fils de Marie. Jésus a dit aux juifs qu’Élie ne descendra pas du Ciel et que Yahya (Jean), le fils de Zacharie, est l’Eli qu’ils attendent. Celui qui souhaite l’accepter pourra le faire. Par ce faire il a dissipé cet ancien malentendu. Sur ce les Juifs l’on traité d’apostat et de négateur de leurs Écritures. Mais il a dévoilé la vérité. Son reflet connaîtra le même sort et il a été traité d’apostat à l’instar du Messie. N’est-ce pas là une grande ressemblance ? »

Le Messie Promis (a.s.) n’a pas été suscité uniquement pour les musulmans : il a expliqué le but de son avènement aux gens de toutes nationalités et les suivants de toute religion. Il déclare : « Sachez que Dieu ne m’a pas envoyé uniquement pour la réforme des musulmans. Je suis venu pour réformer le peuple des trois religions : musulmans, chrétiens et hindous. Tout comme Dieu m'a nommé le Messie Promis pour les musulmans et les chrétiens, je suis moi aussi l'avatar des hindous. Depuis une vingtaine d'années ou plus, je proclame que, tout comme je suis apparu dans l'esprit du Messie, fils de Marie (psl) dans le but d'éliminer les péchés qui ont rempli la terre, je suis venu en tant que Raja Krishna – l'un des plus grands avatars de la religion hindoue. En d'autres termes, je suis la même personne en vertu de la réalité spirituelle. Ce n'est pas là une fantaisie ou une spéculation de ma part. Le Dieu du ciel et de la terre m'a révélé, non pas une fois mais plusieurs fois, que pour les hindous je suis Krishna et pour les musulmans et les chrétiens je suis le Messie Promis. Je sais que les musulmans ignorants, en entendant cela, diront immédiatement qu’en portant le nom d'un mécréant, j'ai ouvertement accepté l’incroyance. Mais cette révélation vient de Dieu et je n'ai pas d'autre choix que de la proclamer. Aujourd'hui c'est pour la première fois que je l'annonce devant un si grand rassemblement, car les envoyés de Dieu n'ont jamais peur des reproches des pourfendeurs. »

Le Messie Promis (a.s.) avait fait cette déclaration dans son discours à Sialkot devant une grande assemblée de musulmans et d’hindous. En évoquant l’importance de son avènement le Messie Promis (a.s.) déclare : « Toute injonction divine que l’homme enfreint est la cause de transgression. Celui qui n’obéit pas à un ordre de l’Etat apporté par un simple soldat sera tenu coupable et passible de punition. Si telle est l’importance des gouvernants terrestres, imaginez la gravité de la désobéissance si l’on déshonorait l’émissaire du plus éminent des Souverains. Allah est Jaloux. Au moment opportun, Il a suscité quelqu’un au début de ce siècle de corruption, afin d’inviter l’humanité vers la direction. Fouler aux pieds pareille considération divine est un péché gravissime. »

Ensuite le Messie Promis (a.s.) explique : « L’intelligence humaine n’est pas à même de saisir la sagesse divine. La compréhension de l’homme est-elle au-dessus de la sagesse divine ? La sagesse divine est, en ces temps, des plus évidentes et vivides. »

Il ajoute en parlant de son époque : « Quand un musulman devenait un apostat on en faisait tout un bruit. Aujourd’hui, l’islam est foulé aux pieds tant et si bien que cent mille [musulmans sont devenus] des apostats. On a lancé tant d’attaques contre l’islam, une religion aussi pure, qu’on a écrit des milliers, voire des centaines de milliers d’ouvrages, emplis d’insultes contre le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.). Certains ont été publiés à des millions de copies. Si l’on réunissait tout ce que l’on a publié contre l’islam, cela se transformerait en une montagne. Telle est la situation des musulmans : c’est comme s’ils sont sans vie. Si Dieu devait maintenir le silence jusqu’à présent quelle serait la situation ? Une attaque de Dieu est plus virulente que des milliers d’attaques [lancées par] les hommes : elle est à même d’accorder le succès à Sa religion. Depuis les 1900 dernières années, les chrétiens clament que Jésus est Dieu et leur religion n’a cessé de progresser : et les musulmans sont en train de les aider. La plus grande arme entre les mains des chrétiens est que Jésus est vivant et que notre Prophète (s.a.w.) est décédé. L’Evêque de Lahore avait présenté ce point devant toute une foule et aucun musulman n’avait pu y répondre. Mais Mufti Mohammad Sadiq, de notre Jama’at, lui a répondu en citant le Coran, les hadiths, l’histoire et les Evangiles que Jésus est décédé et que notre Prophète (s.a.w.) est vivant parce que ceux profitant de sa grâce ont toujours montré des miracles. L’Evêque n’avait pas pu y répondre. »

Le Messie Promis (a.s.) ajoute : « À Loudhiana, j’avais annoncé aux chrétiens qu’il n’y a pas de grandes différences entre nous : acceptez (comme nous) que Jésus est mort et qu’il n’est pas monté au ciel. Pourquoi ne pas le faire ? Très irrités, ils ont déclaré : « Si nous acceptons que Jésus est mort et qu’il n’est pas monté au ciel, il ne subsistera plus un seul chrétien en ce monde ! »

Allah est Omniscient. Il a adopté la stratégie causant la destruction de l’ennemi. Pourquoi les musulmans s’obstinent-ils ? Est-ce que Jésus était supérieur au Saint Prophète Muhammad (s.a.w.) ? Si cette animosité me concerne ne dépassez pas les limites. N’accomplissez pas l’action qui nuira à l’islam. Dieu n’adopte pas une stratégie défectueuse ; et sans suivre la Sienne vous ne pourrez pas briser la Croix. »

Le Messie Promis (a.s.) a aussi déclaré : « Dieu m’a envoyé pour accomplir les tâches suivantes : [Premièrement] pour rétablir la relation qui s’est dégradée entre Dieu et Sa création, afin de tisser, de nouveau, un lien d’amour et de sincérité entre les deux. Deuxièmement, je suis venu mettre fin aux guerres religieuses, jeter les bases de la réconciliation et dévoiler, de nouveau, au monde les vérités religieuses cachées du regard des hommes. Je suis venu divulguer la spiritualité enfouie sous les décombres de l’égoïsme.

[Je suis aussi venu] démontrer, œuvres à l’appui et non par de vaines paroles, la puissance divine qui se manifeste en l’homme par l’entremise de son attention ou de ses prières. [Mon] plus grand objectif est de planter, pour toujours, l’arbre de l’unicité sublime et brillante de Dieu, une unicité exempte de toute souillure du polythéisme. Or, je ne suis pas à même d’accomplir ces œuvres : elles le seront par l’entremise du pouvoir du Dieu des Cieux et de la terre. Dieu, d’une part, m’a formé et m’a accordé Sa révélation et m’a animé de cette passion pour la réforme de l’humanité. D’autre part, Il a aussi préparé les cœurs afin qu’ils acceptent mes propos. Je constate que depuis que Dieu m’a envoyé, il y a une grande révolution dans le monde. »

Il avait prononcé ces paroles lors de son discours à Lahore.

Le Messie Promis (a.s.) explique qu’Allah suscite Ses émissaires et envoie Ses réformateurs et serviteurs choisis. Il déclare : « En accord à une loi ancienne du Seigneur des univers, lorsque les troubles atteignent leur paroxysme en ce bas monde, la grâce de Dieu entre en action afin de les enlever. Lorsqu’un manque de pluie cause une sécheresse meurtrière affligeant la création, Dieu envoie une pluie. Là où des certaines de milliers de personnes meurent d’une épidémie, Il fait souffler un vent [salutaire] ou cause la découverte d’un médicament. Lorsqu’un peuple est écrasé par la poigne d’un tyran, en fin de compte un justicier ou un redresseur de torts prend naissance. Ainsi, lorsqu’on oublie la voie de Dieu et qu’on abandonne l’unicité de Dieu et la droiture, Allah accorde une perspicacité parfaite à un [individu] choisi et lui accorde Sa parole et Sa révélation pour la direction de l’humanité afin de [la] débarrasser de la corruption existante. Le Créateur qui est le Qayyoum, Celui Qui maintient Sa création et Qui le Soutient, ne prive Sa création d'aucune partie de Ses faveurs qui découlent de Ses attributs. Ces attributs d’ailleurs ne tombent pas en désuétude : chacun d’entre eux se manifeste au moment opportun. »

Le Messie Promis (a.s.) explique : « Béni est celui dont le cœur est pur et qui souhaite que la grandeur et la gloire divine se manifeste, car Allah le préférera aux autres. Dieu en personne jugera entre moi et ceux qui s’opposent à moi. Il connaît l’état de leurs cœurs et du mien. Il connaît le cœur empli d'ostentation et épris de renommée mondaine et celui emplie de passion pour Sa [cause]. N’oubliez pas que sans la purification du cœur, la spiritualité ne progressera pas. Quand le cœur est purifié, il reçoit une force spéciale pour augurer son progrès. Tous les moyens sont mis à sa disposition et il progresse. Le Saint Prophète Muhammad (s.a.w.), tout seul et sans soutien, avait annoncé :

يَا أَيُّهَا النَّاسُ إِنِّي رَسُولُ اللَّهِ إِلَيْكُمْ جَمِيعًا

(« O hommes, assurément je suis le messager d’Allah envers vous tous »)

Qui pouvait imaginer que la déclaration de pareille personne esseulée porterait ses fruits ? Suite à cette déclaration, il avait subi un déluge de difficultés dont nous n’avons pas connues ne serait-ce qu’un soupçon. »

Le Messie Promis (a.s.) prodigue ce conseil général au monde : « Mon dernier conseil est ceci : souciez-vous de votre foi. Ne soyez pas arrogants et négligents au point d'être rebelles aux yeux de Dieu. Il s’est tourné vers vous au moment opportun : évertuez-vous à mériter toutes les faveurs des bienheureux. Du Ciel, Dieu a constaté que celui qui est honoré [à Ses yeux] est foulé aux pieds ; et que le meilleur des Prophètes est insulté et compté parmi les pécheurs, les menteurs et les imposteurs. Le Coran, la parole de Dieu, est honni et considéré comme la parole de l’homme. Ainsi, Dieu s’est rappelé Sa promesse faite dans le verset suivait : « En vérité, Nous avons Nous-Même envoyé cette Exhortation, et assurément Nous en serons le Gardien. » Aujourd’hui est le jour de l’accomplissement de cette promesse. Il a prouvé par des signes manifestes et des assauts terribles que cette communauté a été plantée par Sa main. Dans le passé aviez-vous vu des signes aussi décisifs et certains que ceux-là ? Pour votre cause, Dieu a lutté contre les adeptes [des autres religions] et Il a remporté la victoire. L’affaire d’Atham était une lutte. Où se trouve Atham aujourd’hui ? Il git dans la poussière. Selon la révélation, il a eu quelques jours de répit et en accord aux mêmes conditions révélées il a été attrapé. La deuxième lutte était celle de Lekh Ram. Réfléchissez sur le triomphe de Dieu lors de cette lutte. Tous les signes sur sa mort sont apparus comme prédits dans la révélation. Le signe de la colère de Dieu a frappé un peuple d’un deuil terrible. Aviez-vous, dans le passé, témoigné de visu d’un signe de Dieu aussi glorieux? Ô vous les descendants des musulmans ! Ne commettez point de sacrilège contre les œuvres divines !

La troisième lutte concerne la conférence [tenue par l’organisme] [DharmMahoutsou. Lors de celle-ci, Allah a accordé la victoire à l’islam et Il vous a montré Ses signes. Il avait informé Son serviteur à l’avance que son discours aurait prééminence et Il l’a démontré. L’effet béni de ce discours a ébahi toute l’assistance. Etait-ce là l’œuvre de Dieu ou de tout autre personne ? »

Il évoque ici la conférence lors de laquelle on a présenté [le sujet traité dans son ouvrage] « La Philosophie des Enseignements de l’islam ». Allah l’avait informé du succès que remporterait son discours et il en avait fait mention. Les non-musulmans ont annoncé haut et fort que c’était le discours le plus éminent.

Le Messie Promis (a.s.) ajoute : « La quatrième lutte a trait au procès intenté par le DClarke : les Aryas, les chrétiens et [mes] adversaires [de parmi] les musulmans s’étaient tous ligués afin de me faire inculper de meurtre. Allah avait dévoilé à l’avance que ces gens échoueraient dans leur entreprise. J’ai informé deux cents personnes de cette révélation à l’avance. En fin de compte j’ai remporté la victoire.

La cinquième lutte était le procès intenté par Mirza Ahmad Beg de Hoshiarpur, dont les proches conspuaient l’islam. Certains d’entre eux étaient des apostats endurcis : ils contestaient avec véhémence [l’origine divine] du Coran et vilipendaient l’islam tout en me demandant de montrer un signe de sa véracité. Ils ont publié des annonces à cet effet. Allah leur a montré un signe : la famille d’Ahmad Beg devra subir quelques décès et d’autres malheurs et en fin de compte celui-ci décédera durant un délai de trois ans. Et il en fut ainsi. Il est décédé au cours de ce délai afin de démontrer que tout orgueilleux est puni. »

Ainsi le Messie Promis (a.s.) a averti le monde de ne pas se soulever contre l’Emissaire divin. Lorsqu’Allah envoie un messager, Il lui accorde Son soutien et montre des signes. Il déclare : « Allah m’a annoncé cela en des paroles glorieuses : « Un avertisseur est venu au monde, mais le monde ne l’a pas agréé ; Dieu cependant l’agrée et établira sa véridicité par de terribles assauts. »

Aujourd’hui, la Jama’at Ahmadiyya, établie dans plus de deux cents pays, annonce qu’Allah ne cesse de démontrer sa véridicité. Qu’Allah nous permette de perpétuer la mission du Messie Promis (a.s.) et d’en faire partie ! Qu’Il renforce notre foi et notre certitude et qu’Il nous permette d’assumer nos responsabilités !

Je voudrais présenter le point de vue, l’opinion et l’analyse des gens de ce monde eu égard à la pandémie qui sévit actuellement. Philip Johnston écrit dans le Daily Telegraph du 18 mars 2020 : « Netflix et d'autres plateformes signalent que Contagion, de 2011, est l'un des films les plus populaires actuellement diffusés. [...] L'intrigue concerne la propagation d'un virus, les tentatives désespérées des chercheurs médicaux et des responsables de la santé publique d'identifier et de contenir la maladie, la désintégration de l'ordre social et enfin l'introduction d'un vaccin pour enrayer la propagation [du virus]. [...] Mais je me demande si notre prédilection pour les films apocalyptiques n’est pas une réponse à une longue période de stabilité et de prospérité que la plupart d'entre nous, (les gens de ce monde), croient éternelle. Il est extraordinaire de penser qu'en l'espace de quinze jours, notre monde a été complètement bouleversé, tous nos plans suspendus, nos espoirs pour l'avenir désormais incertains. [...] Ni la menace d'une guerre nucléaire pendant la guerre froide, ni l'impact de divers effondrements économiques, y compris le plus récent, ne ressemblaient à cela. Même pendant la dernière guerre, les gens allaient au théâtre et au cinéma, dans les restaurants et les cafés, dans les clubs et les bistrots. [...] Or, cela nous est refusé. La plupart d'entre nous qui avons grandi depuis la Seconde Guerre mondiale s'attendent à un état stable de prospérité, de stabilité et de contentement que la plupart des générations précédentes n'avaient jamais cru possible. [...] L'espoir est que la science viendra à la rescousse avec un vaccin ou un remède ; et peut-être le fera-t-elle. Les essais ont commencé à Seattle aujourd'hui sur des volontaires humains. [...] La mauvaise nouvelle : il faudra des mois pour savoir si ce vaccin sera efficace. [...] Tout au long de l'histoire, les gens [...] se sont tournés vers leur foi (et vers Dieu) pour traverser les événements comme celui-ci et pour donner un sens à ce qui leur est arrivé, ainsi qu'à leurs proches. Les athées ont tendance à adopter une vision laïque et humaniste de la propension de l'homme à toujours s'améliorer [...] Il s'agit essentiellement d'un concept des Lumières selon lequel les processus naturels peuvent toujours être améliorés par l'effort humain et ne pas être attribués au destin ou à la colère de Dieu. Combien de fois avons-nous entendu des gens dire « tout ira bien parce que les scientifiques vont régler la chose », que ce soit le réchauffement climatique ou la pandémie ? Nous sommes sur le point de découvrir si un tel optimisme est justifié. Si ce n'est pas le cas, je retournerai peut-être à l'église. »

Il annonce qu’il est loin de la religion et de Dieu. Les signes prédisent [un grand malheur] et si les scientifiques ont raison, peut-être que nous devrons retourner vers l’église et vers la religion.

Ce virus a en effet poussé le monde à retourner vers Dieu. Or le Dieu véritable est Celui que [présente] l’islam qui a montré la voie à ceux qui viennent vers Lui. Il annonce que Dieu fait plusieurs pas dans la direction de ceux qui font un pas vers Lui et Il leur attrape la main et leur accorde Sa protection. En pareilles situations, nous devons nous améliorer et accomplir de manière positive notre Tabligh et faire connaître davantage l’islam au monde. Tout ahmadi doit informer le monde que s’il souhaite le salut, il doit se tourner vers son Créateur. S’il souhaite une meilleure fin, le monde doit se tourner vers Dieu, son Créateur. Et la vie dans l’au-delà est celle qui est la meilleure. Il ne faut associer personne à Dieu et s’acquitter de ses devoirs envers Sa création. Qu’Allah nous permette à tous d'agir dans ce sens.

Les gens de ce monde affirment que ces fléaux prendront de l’ampleur. C’est pour cette raison qu’il est important que nous nous tournions vers Dieu pour connaître une bonne fin. Nous devons informer le monde que la meilleure fin est celle de l’Au-delà : et que pour ce faire il faudra se tourner vers Dieu.

Un expert a émis un avertissement dans le numéro du 6 mars du journal The Times. Il affirme : « Il est fort probable que ce virus connaisse des mutations génétiques et qu’un nouveau Coronavirus se répande dans le monde après quelques années. Il se peut qu’il y ait une nouvelle maladie après trois ans. »

Un article de Bloomberg déclare : « Les scientifiques pourront peut-être maîtriser le Coronavirus, mais la guerre contre les maladies contagieuses est sans fin. Les insectes ont pris de l’avance dans la course à l’évolution entre les humains et les bactéries. Selon l’OMS depuis les 1970 jusqu’à présent on a découvert 1500 nouveaux virus. Et au cours du 21e siècle les épidémies ont été plus virulentes et se sont répandues sur une plus grande échelle. Les épidémies qui étaient localisées peuvent se répandre rapidement sur une plus grande échelle. »

En tout cas, cela exige de longues explications que je ne pourrais mentionner ici. Tout comme je l’ai dit, pour que nous ayons une bonne fin, nous devons, plus qu’auparavant, renforcer notre lien avec Allah. Qu’Il nous en accorde la possibilité.

J’ai d’ores et déjà fait part de mes recommandations au sujet de l’épidémie du Coronavirus. Je souhaite les rappeler car le virus se propage très rapidement à travers le monde. Il y a également de nombreux cas ici. Le gouvernement a par ailleurs été contraint de prendre des mesures drastiques et importantes. Lorsque les maladies et les épidémies s’abattent, elles peuvent affecter tout le monde, et c’est pour cette raison qu’il est important que tout le monde prenne le plus de précautions possibles. Les personnes âgées doivent sortir le moins possible : cela est également en phase avec les recommandations du gouvernement. A moins d’avoir une excellente santé, il vaut mieux rester chez soi. Prenez également des précautions lorsque vous vous rendez à la mosquée. Faites la prière du vendredi dans vos mosquées locales, à moins que le gouvernement ne mette des restrictions imposant aux gens de ne plus se rassembler pour les prières du vendredi. Je peux déduire du nombre de personnes présentes aujourd’hui que la majorité des personnes a fait la prière dans les mosquées locales. Les femmes doivent éviter de se rendre dans les mosquées, d’autant plus qu’elles sont accompagnées de leurs enfants.

Les médecins recommandent de renforcer le système immunitaire en prenant du repos nécessaire. Il faut, à cet effet, veiller à la durée de votre sommeil et à celui de vos enfants. Un adulte doit dormir six, sept heures et un enfant huit, neuf ou dix heures. Il faut veiller à cela, il ne faut pas regarder la télé toute la soirée jusqu'à minuit, et ne pas se réveiller pour la prière, ou se réveiller rapidement et n’avoir que peu de temps pour se préparer pour aller travailler. Cela rendra la journée difficile, la paresse et la fatigue s’installeront, auxquelles s’ajoutera la fatigue du travail. Il en résultera qu’une personne pourra être plus à risque de développer des maladies. Habituez également vos enfants à se coucher tôt et à se lever tôt, en dormant huit à neuf heures.

Évitez également de manger des aliments transformés, cela confère un risque de développer des maladies. Certaines personnes donnent des paquets de chips aux enfants ou d’autres produits dans lequel des conservateurs ont été ajoutés, il faut éviter de donner cela aux enfants, ces produits sont dangereux pour la santé, il faut les éviter. Ils contribuent à affaiblir continuellement et lentement l’organisme. Les médecins recommandent également de boire de l’eau régulièrement. Il est important de boire une ou deux gorgées toutes les 30 ou 45 minutes ou toutes les heures ; cela est également un moyen de se préserver des maladies. Il faut garder ses mains propres – même si vous ne trouvez pas de solutions désinfectantes, lavez-vous régulièrement les mains, et comme je l’ai déjà mentionné, les personnes qui font les ablutions cinq fois par jour ont déjà là un moyen de se purifier physiquement ; il faut prêter attention à cela. Au sujet des éternuements, j’ai déjà mentionné ceci : que vous soyez à la mosquée ou chez vous, éternuez dans un mouchoir ; ou selon certains médecins, il faut éternuer dans son coude, afin que les postillons ne se propagent pas. La propreté est de rigueur ; il faut veiller à cela. Le dernier rempart est la prière : il faut prier qu’Allah l’Exalté nous préserve de cette épidémie. Priez pour tous les ahmadis qui ont été contaminés, ou que les médecins suspectent d’être porteurs du virus ou qui ont d’autres pathologies.

Comme je l’ai mentionné, en raison d’un état de faiblesse résultant d’une maladie, une personne peut être plus à risque de contracter le virus ; priez également pour de telles personnes. Qu’Allah les préserve également. Priez pour tout le monde en général, qu’Allah le Très-Haut protège le monde des conséquences néfastes de cette épidémie, qu’Il accorde une guérison complète à ceux qui sont malades, et que tout en accordant la guérison à chaque ahmadi, Il leur permette de renforcer leur foi et leur croyance.


(Le site www.islam-ahmadiyya.org prend l’entière responsabilité de la publication du texte de ce sermon)

Voir & écouter

Télécharger audio
[/vc_column][/vc_row]
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X