A la 92ème Jalsa Salana (Convention annuelle) du Bangladesh | 07.02.2016

Les musulmans diffament l’éminent statut du Saint Prophète en affirmant que Jésus est vivant au Ciel, dit le Calife

Jalsa-Salana-Bangladesh-2016 L e Calife de la Communauté musulmane Ahmadiyya, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad, a conclu la 92ème convention annuelle (Jalsa Salana) du Bangladesh, le 7 février 2016, par un discours inspirant et émotionnel. Le Calife s’est exprimé lors de la séance de clôture via une liaison satellite de la Mosquée Baitul Futuh à Londres. Quelque 5 800 personnes ont assisté aux 3 jours de la Jalsa au Bangladesh, tandis que plus de 3700 personnes s’étaient réunies à Londres pour assister à la séance de clôture.

Lors de son discours, le cinquième Calife a parlé des objectifs de la Jalsa Salana tel que prescrit par le Fondateur de la Communauté musulmane Ahmadiyya, Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promis (paix soit sur lui).

Le Calife a également parlé des responsabilités de l’humanité envers Dieu Le Tout-Puissant et envers autrui : « En bref, l’objectif essentiel de la Jalsa Salana, tel que prescrit par le Messie Promis (paix soit sur lui), est d’établir un changement spirituel positif dans le cœur des participants, grâce auquel ils se rapprochent de leur Créateur. »

Soulignant le but de l’avènement du Messie Promis (paix soit sur lui), Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré : « Le but de l’avènement du Messie Promis (paix soit sur lui) n’était pas simplement de prouver que Jésus (paix soit sur lui) était mort et que personne ne descendrait du ciel, mais au contraire, sa venue avait un but bien plus élevé : celui de fonder une communauté de personnes qui détiendraient une compréhension de l’Unicité de Dieu, qui suivraient le véritable et paisible exemple du Saint Prophète (paix soit sur lui) et qui accompliraient les droits dus à Allah et envers Ses Créatures. »

Le Messie Promis (paix soit sur lui) est venu pour établir le statut réel du Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui) dans le monde. Il est venu pour dire au monde que la seule façon de vraiment comprendre l’Unicité de Dieu et d’établir un lien avec Lui est par l’entremise bénie du Saint Prophète (paix soit sur lui). »

Parlant de la nécessité pour les musulmans ahmadis de suivre sincèrement les enseignements du Messie Promis (paix soit sur lui), Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré : « Les participants de la Jalsa Salana, et en fait tous les musulmans ahmadis, devraient prendre un engagement pour vivre selon les enseignements du Messie Promis (paix soit sur lui) et incarner les objectifs pour lesquels il a été envoyé au monde. A condition d’en venir à personnifier les vrais enseignements de l’Islam, nous ne pourrons jamais réussir à répandre les enseignements pacifiques de l’Islam. »

Le Calife a évoqué la doctrine erronée admise par la majorité des musulmans à l’effet que Jésus (paix soit sur lui) était encore en vie. Cette croyance, a déclaré le Calife, est tout à fait fausse et contraire aux enseignements du Saint Coran.

Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a cité le Messie Promis (paix soit sur lui) sur ce sujet. Il a déclaré : « Quand les musulmans prétendent, en contradiction avec les enseignements du Saint Coran, que Jésus est vivant et assis au ciel, l’occasion est donnée au clergé chrétien de soulever de fausses allégations contre le Saint Prophète (paix soit sur lui). Ces derniers disent donc d’emblée que votre prophète est mort et était terrestre, alors que Jésus (paix soit sur lui) est vivant et céleste… » En croyant à cette doctrine [que Jésus est toujours vivant] les musulmans ne diffament-ils pas la grandeur et le sceau de celui qui est le meilleur des prophètes et qui est le sceau des prophètes ? »

Plus tard dans son discours, le Calife a affirmé que le Saint Coran reconnaît les droits de l’homme de toutes les personnes au sein de la société et a jeté les bases de la paix et de l’harmonie entre les gens de toutes les religions et croyances. Cependant, le Calife a exprimé son opinion selon lequel certains musulmans et les nations musulmanes s’étaient éloignés de ces nobles enseignements : « Il est grandement regrettable que les enseignements pacifiques de l’Islam ont été oubliés par une grande partie du monde musulman et ceci est la raison pour laquelle il y a tant de troubles dans les pays musulmans. Les citoyens et les gouvernements se battent entre eux et chaque partie cherche à nuire à l’autre. Les gouvernements exigent des choses injustes à leurs nations et les populations font des demandes injustes à leurs gouvernements. »

Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré qu’il était de la responsabilité des musulmans ahmadis à travers le monde de répandre les véritables enseignements de l’Islam et d’œuvrer pour la paix à tous les niveaux de la société.

La Jalsa Salana s’est conclue par une prière silencieuse dirigée par Hadhrat Mirza Masroor Ahmad dans laquelle il a demandé aux musulmans ahmadis de prier pour que l’humanité en vienne à reconnaître Son Créateur et la nécessité de respecter les droits d’autrui.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X