Dans son sermon du vendredi de Copenhague | 06.05.2016

Le Calife : « La Communauté Ahmadiyya du Danemark doit être reconnaissante envers Dieu pour les progrès qu’elle a accomplis. »

Sermon du vendredi Danemark 2016 4

 

Le Chef mondial de la Communauté musulmane Ahmadiyya, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad, a prononcé le 6 mai 2015 son sermon du vendredi de la mosquée Nusrat Jahan à Copenhague au Danemark.

Dans son allocution, le cinquième Calife a fait remarquer que onze ans s’étaient écoulés depuis sa dernière visite au Danemark et que, durant cette période, la Communauté Ahmadiyya danoise avait progressé dans plusieurs aspects.

Le Calife a ajouté que les musulmans ahmadis locaux se devaient de faire preuve de gratitude envers Dieu Le Tout-Puissant pour le progrès qu’ils ont accompli : « Exprimer sa gratitude verbalement ne suffit pas, nous devons plutôt nous demander si nous suivons véritablement les commandements d’Allah le Tout-Puissant. Pour continuer à recevoir Ses faveurs, il faut toujours chercher à améliorer notre conduite et nos actions. Si nous sommes négligents dans nos efforts religieux alors nous serons fautifs d’éloigner nos enfants de la religion et de la grâce d’Allah. »

Sermon du vendredi Danemark 2016 3

Le Calife a expliqué que les musulmans ahmadis du Danemark étaient issus de divers milieux, certains étant nés ahmadis, certains étant des natifs convertis alors que d’autres avaient émigré au Danemark en provenance d’autres pays comme le Kosovo.

S’adressant aux membres de la Communauté musulmane Ahmadiyya, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré : « Nous, musulmans ahmadis, devons nous demander si nous remplissons réellement les engagements de notre foi ou si nous suivons la religion de nos pères en apparence seulement. De plus, ceux qui sont venus ici à la recherche d’un avenir meilleur doivent se demander si de meilleures conditions de vie ne les ont pas détournées de leur foi. »

Le Calife a affirmé que les enseignements de l’Islam étaient des enseignements de bonté, d’amour et de compassion. Cependant, au lieu de faire montre de telles qualités, il y avait beaucoup de gens qui usurpaient les droits d’autrui et perpétraient cruautés et injustice, ajoutant qu’il était profondément regrettable quand ces actes étaient commis par des musulmans, car les enseignements de l’Islam étaient ceux de la paix et de l’amour pour tous.

Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a également parlé des objectifs pacifiques de la Communauté musulmane Ahmadiyya en citant son Fondateur, Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad, le Messie Promis (la paix soit sur lui), qui a déclaré : « Dieu Le Tout-Puissant veut élever une nouvelle communauté spirituellement éclairée et c’est la raison pour laquelle nous répandons les véritables enseignements pacifiques de l’Islam afin que les gens puissent accéder à une vie vertueuse. »

Le Calife a par la suite indiqué qu’il était du devoir des musulmans ahmadis d’adopter les normes les plus élevées en matière de moralité et d’inspirer les autres par leur bonne conduite. Il a prévenu que si un musulman ahmadi agissait de façon immorale ou injustement, il diffamerait non seulement sa personne mais également la Communauté musulmane Ahmadiyya elle-même.

Sermon du vendredi Danemark 2016 2

Le Calife a conclu en priant: « Puissent les membres de la Communauté Ahmadiyya guider le monde vers le chemin de la vérité à travers leurs actions et puissent-ils toujours démontrer une vraie reconnaissance envers Dieu pour tous Ses bienfaits sur nous. »

 

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X