Lors d’une réception en son honneur au Danemark | 09.05.2016

Le Calife aborde la question de la liberté d’expression et la crise des réfugiés

Discours Calife Danemark 2016 4

 

Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a prononcé le 9 mai 2016 le discours principal d’une soirée spéciale tenue en son honneur à l’Hôtel Hilton de Copenhague au Danemark devant un parterre de plus de 125 hommes politiques, universitaires et dirigeants de collectivités dont le ministre des Affaires culturelles et des Affaires ecclésiastiques, S.E. M. Bertel Haarder.

Au cours de son allocution, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a parlé des objectifs pacifiques de la Communauté musulmane Ahmadiyya et de la proclamation de son Fondateur, Hadhrat Mirza Ghulam Ahmad (paix soit sur lui). Le cinquième Calife de la Communauté Ahmadiyya a réfuté l’allégation selon laquelle l’Islam a été propagé par l’épée et utilisé des références coraniques pour prouver que l’Islam prône la liberté religieuse universelle et la tolérance. Il a également abordé la question de la liberté d’expression et de la crise des réfugiés affectant l’Europe.

Un certain nombre de dignitaires ont également pris la parole pour accueillir Hadhrat Mirza Masroor Ahmad au Danemark et exprimer leur soutien à la Communauté musulmane Ahmadiyya.

Le Calife a commencé par décrire les principaux objectifs de la Communauté musulmane Ahmadiyya : « La Communauté musulmane Ahmadiyya est un mouvement au sein de l’Islam dont le but et les objectifs sont très clairs. Nous cherchons à ramener l’humanité vers son Créateur – Dieu Le Tout-Puissant. Nous cherchons à attirer l’attention de toutes les personnes sur leurs responsabilités envers leurs semblables et la nécessité de traiter les uns les autres avec amour, compassion et respect. Et nous désirons et cherchons à établir une paix véritable et durable dans le monde. »

Abordant le concept du jihad au début de l’Islam, il a tenu à faire le point : « Une accusation qui est souvent formulée à l’encontre de l’Islam est qu’elle a été propagée violemment par l’épée. Cette allégation est dénuée de tout fondement et en effet rien ne peut être plus éloigné de la vérité. Toutes les guerres au cours de la vie du Saint Prophète (paix soit sur lui) et des quatre califes bien guidés qui lui ont succédé étaient entièrement de nature défensive, quand la guerre avait été imposée sur eux. »

Discours Calife Danemark 2016 1

Se référant à la fausse représentation du Saint Prophète de l’Islam (paix soit sur lui) dans certaines entités du monde non-musulman, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré: « Ici même au Danemark, il y a quelques années, il y a eu la publication de caricatures qui cherchaient à ridiculiser le Fondateur de l’Islam (paix soit sur lui) et de le présenter, à Dieu ne plaise, comme un leader impérialiste et un guerrier belliqueux. Cette représentation injuste du Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui) défie l’histoire et défie la vérité. La réalité est que le Saint Prophète (paix soit sur lui) était à jamais soumis à sa détermination à établir la paix et les droits de l’Homme. Si une personne lit le Saint Coran et évalue la vie du Saint Prophète Muhammad (paix soit sur lui) par le prisme de la justice, plutôt que par le prisme des préjugés, elle se rendra très vite compte que l’Islam est une religion de paix. Elle se rendra compte que le Saint Prophète (paix soit sur lui) souhaitait la paix de chaque fibre de son être. »

Le Chef de la Communauté musulmane Ahmadiyya a déclaré que pendant l’époque du Saint Prophète (paix soit sur lui) et ses quatre successeurs bien guidés (les califes), les droits de tous étaient protégés indépendamment de leurs religions ou de leurs convictions. Citant la période de Hadhrat Umar, le deuxième Calife de l’Islam, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a raconté que les chrétiens de Syrie préféraient vivre sous la domination musulmane, plutôt que sous l’Empire romain, sachant très bien que les musulmans défendraient et protègeraient leurs droits.

Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a également parlé de la façon dont le Saint Prophète de l’Islam (paix soit sur lui) avait une fois réprimandé un de ses très proches compagnons pour avoir offensé les sentiments d’un Juif en affirmant que le Fondateur de l’Islam avait un statut plus élevé que le Prophète Moïse (paix soit sur lui) : « Cet enseignement était extrêmement profond et est la base pour établir la paix entre les peuples de différentes religions et croyances. Cependant, aujourd’hui, nous constatons qu’au nom de la liberté d’expression, des prophètes et des personnes saintes sont régulièrement moquées et ridiculisées, même s’il y a des millions de gens qui suivent leurs enseignements, et qui ne peuvent pas supporter de les voir ridiculisées de cette manière. Si nous désirons vraiment la paix dans le monde, nous devons penser aux conséquences de nos paroles et de nos actes. Nous devons être respectueux des croyances et des valeurs d’autrui. Ceci est la façon de briser les barrières et de faire tomber les murs de la haine et du ressentiment qui ont été érigés dans de nombreuses parties du monde. »

Dans son discours, le Calife a également condamné toutes les formes de terrorisme et d’extrémisme comme étant ‘haineuses et diaboliques’ et a déclaré que de tels actes n’avaient aucun lien avec les enseignements de l’Islam. Le Calife a également condamné certaines puissances non-musulmanes qui mènent des actions et des politiques injustes : « Aujourd’hui, nous vivons dans une époque d’instabilité croissante et d’incertitude et donc chaque personne, dans chaque partie du monde, doit assumer sa responsabilité individuelle en vue d’établir la paix. Les conflits continuent de s’enflammer et de s’embraser à travers le monde et de ce fait n’ayons pas le moindre doute que l’ombre d’une guerre fatale se profile devant nous. Des alliances et des blocs se forment rapidement devant nos yeux et c’est ma crainte profonde que nous sommes dans une folle course vers une calamiteuse troisième guerre mondiale sans prendre le temps de la réflexion. »

A propos de la crise des réfugiés en Europe, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a affirmé : « Ces jours-ci la peur et l’inquiétude grandit chez les populations européennes en raison du fait que tant de réfugiés soient entrés dans ce continent au cours de la dernière année. La vérité est qu’aucun pays seul, voire aucun continent, n’a la capacité d’absorber les millions de personnes qui fuient leurs pays déchirés par la guerre. Ainsi, la seule solution consiste à créer un véritable cadre pour la paix dans leurs pays d’origine et d’essayer de mettre un terme à la cruauté dans leur pays d’origine. »

Discours Calife Danemark 2016 6

En conclusion, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a prié : « Puissions-nous sortir rapidement des conflits amers d’aujourd’hui vers un avenir meilleur dans lequel toutes les nations et tous les groupes sont capables de vivre côte à côte et dans lequel régnera un esprit d’amour, de compassion et d’humanité. »

Plus tôt dans la soirée une allocution de bienvenue a été prononcée par le Président national de la Communauté musulmane Ahmadiyya du Danemark, M. Zakaria Khan, suivi par divers invités.

L’hon. Holger Schou Rasmussen, maire de Lolland, a déclaré: « En tant que maire de la circonscription de Lolland, c’est un grand honneur pour moi d’accueillir Hadhrat Mirza Masroor Ahmad au Danemark. Il est toujours important de soutenir ces voix religieuses qui parlent de paix, de tolérance et de charité. »

L’hon. Ulla Sandbæk, membre du Parlement a déclaré : « Sa Sainteté Hadhrat Mirza Masroor Ahmad est la voix de l’Islam qui parle de paix, d’amour et d’unité. Je suis venu ici ce soir pour être inspirée par vos paroles afin que je puisse les porter dans le monde et ainsi apporter ma petite contribution à la paix mondiale. »

L’hon. Jan Messman, membre du Parlement a proclamé : « J’espère que nous demeurerons ensemble dans l’harmonie et l’amour. Amour pour tous, haine pour personne! »

Discours Calife Danemark 2016 2

L’hon. Josephine Fock, membre du Parlement a confié: « Je respecte beaucoup Sa Sainteté (Hadhrat Mirza Masroor Ahmad) pour la façon dont il favorise le dialogue, la paix, la séparation de la religion et de l’Etat et la liberté d’expression. »

L’hon. Bertel Haarder, ministre des Affaires culturelles et des Affaires Ecclésiastiques a déclaré : « Je voudrais dire que la Communauté musulmane Ahmadiyya est particulière dans le sens où tous ses membres sont très bien intégrés dans notre société danoise. Dans les 50 dernières années, nous avons connu une histoire de coexistence pacifique et harmonieuse avec eux »

Discours Calife Danemark 2016 8

L’événement s’est conclu par une prière silencieuse dirigée par le Calife. Il a par ailleurs rencontré personnellement divers dignitaires et invités avant et après l’événement.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X