Tournée du Calife au Japon | 10.11.2015

« Je crois que de nombreux Japonais accepteront l’Islam un jour, » dit le Calife aux médias nippons

Interviews-Japon L ors de sa visite au Japon, le Chef mondial de la Communauté musulmane Ahmadiyya, le cinquième Calife, Sa Sainteté, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a été interviewé par plusieurs médias japonais: les journaux Asahi et Chugai Nippou, Chukyo TV et l’agence de presse Shingetsu.

Dans ses interviews, le Calife a été interrogé sur différents enseignements islamiques, à propos de l’inauguration de la mosquée ‘Baitul Ahad’, la première mosquée Ahmadiyya au Japon, et sur les conflits croissants dans le monde, en particulier à la lumière des attaques terroristes de Paris.

Au sujet de l’inauguration de la mosquée Baitul Ahad, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré à Chukyo TV: « Construire physiquement une mosquée ne suffit pas, les véritables objectifs d’une mosquée ne sont remplis que lorsqu’elle est utilisée pour adorer le Dieu unique, accomplir ses devoirs envers autrui et répandre les enseignements véritables et pacifiques de Islam. »

Avant d’ajouter au sujet des attaques terroristes à Paris : « Les récents attentats terroristes à Paris doivent être condamnés le plus fermement possible. Ils étaient d’une cruauté extrême et barbares. Les agissements des groupes comme l’EI ou d’autres groupes terroristes sont complètement contraires aux enseignements de l’Islam car l’Islam n’invoque rien d’autre que la paix et l’amour et non pas que et non pas la brutalité et l’injustice. Tout ce que ces groupes terroristes réussissent à faire est de diffamer le nom de l’Islam.

Interrogé par l’agence Shingetsu sur les aspirations de la Communauté musulmane Ahmadiyya au Japon, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a affirmé : « Nous sommes une organisation missionnaire et donc notre tâche est de prêcher les vrais enseignements de l’Islam. Je constaté que le peuple japonais était très pieux et avait de bonnes étiquettes et de ce fait je ne suis pas pessimiste. Je crois que de nombreux Japonais accepteront l’Islam un jour. »

Dans une autre interview au journal Chugai Nippou, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a parlé des mesures qui pourraient être prises pour lutter contre l’extrémisme et le terrorisme : « Il est nécessaire que les autorités demeurent vigilantes face à la menace du terrorisme et de l’extrémisme. Je l’appelle de mes vœux depuis très longtemps. »

A une question du journal Asahi à savoir quel message il cherchait à transmettre à la nation et au peuple japonais, Hadhrat Mirza Masroor Ahmad a déclaré : « Le monde se dirige vers une autre guerre mondiale et le peuple japonais connaît mieux que les autres les conséquences dévastatrices de la guerre. Ainsi, en tant que nation, le Japon devrait chercher à établir la paix dans le monde et à mettre un terme à toutes les formes de conflit. »

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

X