Le nouveau site est actuellement en cours de construction. Nous mettons tout en oeuvre pour que vous ayez un accès complet au plus vite. Nous avons besoin de votre patience et de vos prières.

A la une

baqara

Du Zoroastrisme à l’Islam, le jeûne dans tous ses états

Le verset 2:184 du Saint Coran affirme qu’il n’est de religion sans le concept de jeûne. Bien qu’il existe de grandes différences concernant son mode d’application et les conditions qui lui sont rattachées, le jeûne est une idée centrale présente universellement. Ce verset porte de prime abord témoignage à la grandeur du Saint Prophète (pssl), car affirmer, il y a quelque 1400 ans, une telle chose, qui s’est révélée vraie au fil du temps, avec le développement d’outils de recherche, indisponibles à l’époque, ne pouvait que relever du génie, de l’inconscience ou de Dieu Lui-même.

la-luna-21691279444679rabr

Peut-on déterminer la visibilité de la lune sans la voir?

La nouvelle lune du mois de Ramadan est le sujet de houleux débats entre les ‘scientifiques’ et les oulémas (savants religieux), et entre les oulémas eux-mêmes. Afin d’éliminer la confusion et les conflits, les ‘scientifiques’ insistent sur le fait que l’astronomie moderne peut prédire la position et l’heure de la nouvelle lune avec excellente précision. La plupart des ulémas contestent cela avec véhémence et insiste qu’il ne peut y avoir de substitution à l’observation visuelle. Mais qu’en est-il vraiment ? Éléments de réponse.

le-messie-promis

Les merveilles que j’ai découvertes en jeûnant

Le Messie Promis avait décidé d’entreprendre un jeûne drastique en secret à la suite d’un rêve et cela avait duré huit ou neuf mois. Il raconte son expérience.

dernières actualités

infos

en images

Diaporama Conférence interreligieuse 2016

islam

La bien nommée religion de la paix…

Islam, le nom donné à cette religion par Allah (Saint Coran, 5:4) est un mot arabe qui signifie littéralement obéissance et paix. ‘Islam’ est dérivé de la racine arabe ‘salema’ : paix, pureté, soumission et obéissance. Islam indiquerait le chemin de ceux qui sont obéissants à Allah et qui établissent la paix avec Lui et Ses créatures. L’Islam n’est pas une nouvelle religion. Elle comprend, en substance, le même message et la même direction qu’Allah a révélés à tous les Prophètes avant le Prophète Muhammad (paix soit sur lui), comme l’atteste le Saint Coran, le Livre Saint des musulmans : « Dis: Nous croyons en Allah et en ce qui nous a été révélé, et en ce qui a été révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et aux Tribus, et en ce qui a été transmis à Moïse, à Jésus et aux autres Prophètes de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux, et c’est à Lui que nous nous soumettons. » (3.85)

Muhammad,

Le Sceau des Prophètes

Muhammad

Le Saint Coran,

Un guide parfait

Saint-Coran

Ahmadiyya

Redécouvrir l’Islam

La découverte c’est l’action de dégarnir ce qui couvre, et ainsi laisser voir ce qui était caché ou ignoré. La découverte présuppose donc que la chose cachée préexistait à son dévoilement. Elle s’oppose à l’invention qui est l’action de trouver par le travail de la pensée quelque chose qui n’existait pas. Le Mouvement Ahmadiyya tient une place d’honneur dans le foisonnement de mouvements divers qui composent la fresque de l’Islam l’ayant débarrassé des pratiques fanatiques en retournant à ses principes originels. L’Ahmadiyya n’est pas une secte. Même s’il est considéré comme étant en marge de l’Islam et sa pensée et ses adeptes accusés d’hérésie, l’Ahmadiyya n’a ni enlevé ni ajouté même un menu trait à la loi et aux doctrines islamiques. Il n’a fait que de découvrir le voile de croyances et d’idées superstitieuses et arriérées dont le poids des siècles et un syncrétisme multiculturel l’a recouvert. L’Islam, cette lumière qui brilla des hauteurs de Parân, n’a jamais enseigné la violence, la subjugation des femmes ou encore l’intolérance envers les non Musulmans et les apostats. A l’inverse, elle prône la liberté, le respect des cultes et la protection de toutes les minorités. Tel est l’Islam qui par définition est paix. L’Ahmadiyya a entrepris depuis plus d’un siècle la tâche de redonner ses lettres de noblesse à l’Islam en combattant par la plume ses mauvais serviteurs: les pseudo-savants musulmans, les interprétations irrationnelles de la loi islamique et les extrémistes de tous bords.

Sans-titre-1